Comment poser un carrelage extérieur ?

carrelage extérieur

Choisir un carreau pour le revêtement du sol en extérieur présente plusieurs avantages dont une large palette de rendus esthétiques comblant toutes les attentes et un entretien facilité. Cependant, pour garantir une installation durable de carrelage en extérieur, il convient de bien choisir le type de carreau et de privilégier quelques techniques de pose. Si vous n’êtes pas un bricoleur avisé, il est plus judicieux de faire appel à un professionnel pour installer votre carrelage extérieur.

Les particularités d’une installation de carrelage extérieur

La spécificité d’un carrelage en extérieur est qu’il est constamment soumis à des intempéries plus ou moins sérieuses en fonction des régions et des périodes. De ce fait, il doit être résistant au froid, au gel, à la chaleur et à la pluie. Le carrelage extérieur affiche une grande résistance face aux passages intensifs et aux chocs. En même temps, il doit être en mesure de supporter des charges importantes, comme le passage d’un véhicule par exemple.

En outre, le carreau au niveau du sol doit posséder des propriétés antidérapantes afin d’éviter les risques de chutes ou d’éboulements. Si le choix du carreau est important, il doit également être bien fixé au sol afin d’assurer une stabilité optimale et ne pas présenter des signes de décollage sur le long terme. Ainsi, la qualité de la colle doit être choisie avec attention pour que la pose du carreau soit durable.

Par ailleurs, pour que l’installation du carrelage extérieur parfaitement soit réussie, il convient aussi de veiller à ce que la partie extérieure à carreler soit assez inclinée afin d’assurer l’écoulement des eaux de pluie. En général, le carrelage doit être posé sur une inclinaison de 1 à 1,5 cm par mètre. Pour trouver un large choix de carrelage spécialement destiné à votre terrasse, il vous suffit de trouver un site spécialisé à cet effet.

Le type de carrelage à choisir pour l’extérieur

Le grès cérame est le type de carreau le plus adapté à l’extérieur de votre maison. Vous avez le choix entre le grès pleine masse et le grès cérame émaillé. Le premier est sans doute le plus résistant. Il est capable de supporter une charge importante. De plus, sa résistance aux rayures et aux chocs fait aussi de lui un carreau multi-usage et incontournable en extérieur.

Vous pouvez choisir le grès pleine masse pour le revêtement de la terrasse, de la sortie de garage et du contour de piscine par exemple. Par ailleurs, le choix en carreau grès cérame émaillé est vaste grâce à sa mince couche d’émail permettant une pluralité de personnalisation. Toutefois, il est moins résistant que le carreau grès pleine masse. Une utilisation extérieure est tout de même adaptée.

Pour faire le bon choix de carrelage extérieur, il vous est conseillé de vous référer aux normes de glissement et de résistance du carreau indiqué par les fabricants et inscrit souvent sur l’emballage. Ces renseignements apparaissent généralement sous forme de lettres. La lettre « R » indique la glissance des pieds chaussés. Plus le chiffre est élevé et plus l’adhérence est haute.

À ce propos, vous avez par exemple les lettres « ABC » pour la glissance pieds nus. La lettre « C » indique notamment l’adhérence maximale. Pour vous informer davantage sur les normes de carrelage ou encore pour demander des conseils afin de choisir le type de carreau idéal à votre extérieur, il convient de consulter un site spécialisé. Un expert sur cette plateforme peut vous guider certes dans votre achat de carrelage en extérieur.

La technique de pose de carrelage à privilégier

Il existe plusieurs types d’installation adaptés pour un carrelage en extérieur. Vous avez le choix entre la pose collée, la pose clipsée et la pose scellée. La pose collée est la technique de pose la plus commune pour sa simplicité de réalisation. Les carrelages sont collés à l’aide d’un mortier de colle spécialisé sur un support incliné, que ce soit un carreau existant ou une chape en béton.

La pose collée convient parfaitement pour la rénovation et le neuf. La pose scellée vous permet de poser les carrelages dans du ciment. Ce mode d’installation est spécialement dédié pour le neuf. Pour une rénovation, des labeurs de préparation du support sont indispensables. De ce fait, le chantier est plus onéreux que pour une pose collée.

Par ailleurs, la pose clipsée est une méthode récente. Les fabricants en France proposent aujourd’hui un large choix de carreau en extérieur à clipser. Cette technique de pose se caractérise par une installation de carreaux sans l’usage d’outils particuliers ni d’une colle. Ce type de carrelage extérieur avec joint intégré est facile à installer et à démonter. Cependant, il est moins tenace qu’un carrelage classique donc il n’est pas conseiller pour une pose durable. Pour information, vous pouvez choisir cette technique pour la pose du carrelage sur un petit balcon.

Faire appel à un professionnel pour poser le carrelage en extérieur

Vous décidez d’installer votre carrelage en extérieur vous-même pour faire des économies. Cependant, il est important de savoir que ce type d’intervention est souvent difficile pour un bricoleur amateur. La sélection du type de carrelage extérieur, son épaisseur, ses dimensions… si ces questions sont souvent des véritables dilemmes pour un curieux, ces conditions de pose ne sont pas une problématique pour un expert. En fonction de l’endroit à carreler et de vos besoins, ce professionnel propose plusieurs possibilités en tenant compte de l’esthétique et du budget. Il vous importe simplement de sélectionner la technique d’installation qui vous convient, avec souvent l’échantillon de carreau à l’appui. 

Par ailleurs, bien choisir le mortier de colle est très important étant donné que ce produit doit constamment résister aux intempéries. Le professionnel peut vous proposer différents types de colle en fonction de la surface à carreler. Pour la technique d’installation, la pose collée est la plus répandue et requiert une certaine habileté pour la réaliser. Les problèmes rencontrés quand on installe soi-même un carreau sont causés par un manque de savoir-faire et d’expérience.

Pour information, une mauvaise installation de joints entraîne souvent des problèmes d’infiltrations d’eau et de fissuration des carreaux. En plus, ne pas utiliser la quantité suffisante de colle risque de provoquer une dislocation des carreaux. Ces exemples prouvent que l’installation de carreau est un métier à part entière et qu’il est indispensable de le confier à un expert.

Aménager une terrasse : quelques idées originales ?
Acheter une pergola électrique à prix pas cher en ligne