Un jardin à votre image pour les beaux jours

jardin

Le jardin se doit d’être le havre de paix où l’on se ressource, où l’on se réunit et où l’on reçoit. Ainsi, cette partie à part de la maison se doit d’être accueillante et surtout à l’image de son ou de ses propriétaire(s). Mais au vu des nombreux styles de jardin qui existent, il est légitime de se demander lequel choisir. Cette décision devra se baser sur quelques critères dont la personnalité, les spécificités de chaque style de jardin, les critères plus concrets et les démarches liées à l’aménagement proprement dit.

Une personnalité, un jardin

La décoration d’extérieur, comme celle de l’intérieur, reflète tout naturellement la personnalité de son propriétaire. D’ailleurs, trouver le meilleur agencement pour son jardin n’est pas réellement un souci puisqu’il existe une multitude de styles. Epuré, bien fourni en plantes, avec ou sans point d’eau, pour un petit ou grand espace, tout peut désormais se faire. Avec ces possibilités d’aménagement, viennent les sites qui traitent du sujet, à l’image de jardinetpiscine.fr/. Ces plateformes sont de vraies mines d’informations sur les rendus envisageables ainsi que sur les démarches à suivre pour, justement, obtenir le résultat escompté. Quoi qu’il en soit, le plus important est d’être fidèle à soi-même. Surtout, ne pas se laisser happer par les tendances. Evidemment, il n’est pas question de les mettre totalement de côté. Il est plutôt question de s’en inspirer et de l’accorder à ses aspirations ; à ce que l’on veut faire transparaître à travers son jardin, ce que l’on veut y ressentir. De plus, que l’on recourt aux services d’un professionnel ou non, il est toujours possible de personnaliser les différents types de jardin existants pour qu’ils collent à nos envies.

Les types de jardin

Recenser tous les styles de jardin est quasi-impossible vu qu’ils sont déclinables et associables à souhait. Mais pour avoir un début d’idée sur les possibilités d’aménagement, il faut savoir que les types de décoration portent souvent le nom (et beaucoup de la culture) de leur pays d’origine. Parmi les plus connus, on peut citer le jardin français. Mais avant de l’adopter, il faut déjà savoir qu’il demande un grand espace. Principalement, il faudra y retrouver : buis, ifs, conifères, rosiers et troènes. De manière générale, il se veut maître de la nature avec des taillages précis et géométriques. Aussi bien dans la mise en place que l’entretien, la rigueur sera de mise.

De l’autre côté, même si moins « ordonné », le jardin anglais, lui aussi a tout son charme. Ici, pas de lignes rigides dans la conception. Le maître-mot est « art ». On se laisse aller et on imite la nature. Ce qui ne veut pas pour autant dire qu’il n’y a pas besoin d’entretien. A l’honneur : herbacées, plantes grimpantes et incontournables roses. Ce style est conseillé pour les terrains avec différents niveaux, car il permettra d’orner et de mettre en valeur chaque coin et recoin.

Impossible de parler des styles de jardin sans passer par l’Asie. Le jardin japonais et le zen en sont les plus grands représentants. Très proches l’un de l’autre, puisque venant tous deux du Japon, ils ont beaucoup de points communs ; notamment le côté épuré. Le jardin japonais est tourné vers l’eau. Le jardin zen mettra l’accent sur les graviers, galets, la mousse, les plantes qui sont au ras du sol. L’un comme l’autre apporteront une atmosphère de sérénité et de paix. Et grand avantage pour ceux qui n’ont pas trop de capital temps à accorder au jardinage, ils ne demandent que quelques moments de bichonnages mensuels.

Pour les petits espaces, il existe des types de jardin adaptés. Déjà pour une première piste, les jardins zen tout en simplicité. Ensuite, le jardin de ville avec de petits arbustes, des plantes vertes par-ci par-là et, avec une pincée d’astuces, un petit potager en pot ainsi que des plantes aromatiques.

Les critères terre-à-terre

Tous les travaux ont un coût et l’aménagement d’un jardin ne déroge pas à la règle. Donc, première étape avant de se lancer dans le projet : voir combien on peut y mettre. C’est d’ailleurs de là que tout se décidera : à qui s’adresser pour le gros du travail ? Par quoi commencer ? Quel matériau choisir ? etc. Si vos moyens le permettent, il est toujours mieux de se tourner vers l’expertise d’un professionnel.

Puis, se demander si l’espace dont on dispose est adapté à notre idée initiale. Ce qui permettra de poser les bases concrètes sur la réflexion concernant l’agencement des plantes et de tous les éléments venant agrémenter le jardin.

Les autres critères de choix

La ligne directrice que suivra l’aménagement dépendra en grande partie de l’usage dont on fera du jardin. Comme exemple, un endroit pour que les animaux gambadent, un lieu où les enfants vont jouer et un espace où l’on veut communier avec la nature, ne profiteront pas des mêmes plantes et des mêmes infrastructures. A prendre également en compte, la localisation (la situation géographique). Ce sera en partie pour l’ambiance, mais surtout pour la santé des plantes et leur longévité.

Conseils de pros pour aménager son jardin en ville
L’insecticide naturel est-il naturel ?